viernes, 11 de diciembre de 2015

VIAJE AL INTERIOR DEL VOTANTE DEL FRENTE NACIONAL

Ir al encuentro del votante del Frente Nacional, dice la nota de LE MONDE, es un camino al país de la intranquilidad. En una Francia donde el sentimiento de temor ocupó el lugar de cierto placer por la vida, en la que el futuro es sinónimo de ansiedad, en la que se suceden los mismos políticos desde hace años, hay seis millones de personas que ponen su esperanza en un partido que rechaza a los extranjeros, demoniza la inmigración y encuentra en el Islam una bolsa de arena a la que pegarle.

Excelente nota en Le Monde.


Aller à la rencontre des nouveaux électeurs du Front national, c’est entreprendre un voyage au pays de l’intranquillité. Dans une France où le sentiment étouffant de relégation a pris le pas sur une certaine douceur de vivre. Où l’avenir est synonyme d’anxiété. Où la colère débouche sur le rejet de l’autre et surtout des personnes qui se succèdent au pouvoir depuis des années. Parmi les 6 millions de Français qui ont placé l’extrême droite en tête au premier tour des élections régionales, le 6 décembre, beaucoup n’avaient jamais mis un bulletin FN dans l’urne avant 2012. La plupart sont décidés à recommencer dimanche 13 décembre.

No hay comentarios:

Publicar un comentario